Eden-Avenue

Forum de rencontres amicales
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les affections oculaire et des voies respiratoires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nocera
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1149
Age : 35
Localisation : Angoulême 16
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Les affections oculaire et des voies respiratoires   Mar 10 Avr - 23:10

Les affections oculaires et des voies respiratoires supérieures

Les plus graves d'entre elles sont dues à trois virus et à une chlamydie, parmi lesquels seuls les calicivirus résistent plus de 48 heures dans le milieu extérieur (10 jours ), si bien que l'environnement intervient peu dans la contagion, qui s'effectue principalement de chat à chat.
Les signes cliniques sont couramment désignés par le terme familier et global de "coryza". Les symptômes communs sont de la fièvre, rapidement suivie de conjonctivite et de larmoiement, d'éternuements se compliquant parfois de jetage séreux à purulent (le malade "mouche", il a le nez qui coule) et de toux. Certains signes particuliers permettent occasionnellement de distinguer les différents agents, mais les infections mixtes ne sont pas rares.
L'herpèsvirus de type 1 est responsable de la rhinotrachéite virale, caractérisée par des éternuements paroxystiques, un jetage purulent, une conjonctivite purulente avec des ulcères de la cornée, des lésions de la langue. Les chattes gestantes infectées avortent fréquemment. La mortalité est forte chez les chatons et les adultes affaiblis.
Mais 80 % des chats guéris demeurent porteurs du virus à l'état quiescent (le virus n'engendre aucun signe clinique) et sont capables de le réexcréter à l'occasion d'un stress.
Les symptômes de la calicivirose, due à un calicivirus, sont variables selon la souche en cause et la résistance du sujet.
Dans les cas les moins graves, la maladie se limite à l'apparition d'ulcères sur la langue, le palais, les lèvres, le sillon médian du nez. La douleur ainsi engendrée conduit à une anorexie complète : l'animal refuse de s'alimenter. On note aussi des écoulements des yeux et du nez. Dans les formes les plus sérieuses, on note en outre une pneumonie pouvant entraîner la mort (dans 100 % des cas chez le jeune chaton). De façon moins typique, on observe des boiteries, en raison de douleurs articulaires et musculaires, ou des contractures des doigts.
Après guérison, certains chats éliminent complètement le virus, tandis que d'autres restent porteurs chroniques.
La réovirose, due à un réovirus, provoque essentiellement une conjonctivite ; les complications sont rares ; il n'existe aucun vaccin.
Chlamydia psittaci est l'agent de la chlamydiose. L'infection se traduit d'abord par des signes oculaires (conjonctivite, chemosis, c'est-à-dire oedème de la conjonctive ) atteignant un seul oeil, puis les deux yeux. Ces symptômes rétrocèdent parfois sans traitement ; dans les cas les plus graves, après une dizaine de jours, l'atteinte oculaire devient beaucoup plus grave, avec des écoulements purulents ; le malade éternue et tousse. Des avortements surviennent parfois. La guérison apparaît seulement au bout de 2 à 6 semaines.
Les sujets guéris demeurent parfois porteurs asymptomatiques et réexcrètent des chlamydies en cas de stress.
Le vétérinaire instaure un traitement antibiotique et de soutien du patient. Le rôle de l'entourage du malade est primordial : du fait de l'encombrement des voies aériennes, le chat ne s'alimente pas et néglige sa toilette. Il est capital de le faire manger, au besoin de force, à l'aide d'aliments habituels (humides ou en soupe) ou de produits spécialement conçus à cet effet (aliment liquide de soutien nutritionnel), que le vétérinaire délivrera. Nourrir le malade, effectuer sa toilette, lui dégager fréquemment le nez et lui préparer des inhalations sont des gestes qui hâtent la guérison. Un traitement par aérosol peut être conduit à domicile ou au cabinet du vétérinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les affections oculaire et des voies respiratoires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Protection des voies respiratoires
» les voies vertes
» Apnée du sommeil
» névralgie faciale (oculaire)
» La 2x2 voies Rennes-Redon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden-Avenue :: DIVERS :: Animaux-
Sauter vers: